Home About Us Islamic Glossary Order Books Qibla Location Links Question and Contact
Français  >  Ghousl (La Grande Ablution=Le bain rituel=l'Ablution majeure)  >  Connaissances diverses concernant la grande ablution (ghousl)

Text size      Print
 
Connaissances diverses concernant la grande ablution (ghousl)

1- Ce n'est pas un péché, lorsqu'on est djunub, d'avoir des relations sexuelles avec sa femme, cela est permis. Il est appréciable d'avoir des relations après avoir pratiqué la grande ablution (ghousl). [Djunub veut dire la personne qui n'a pas pratiqué la grande ablution (ghousl) alors qu'elle doit obligatoirement l'accomplir. Par exemple, celui qui a des relations sexuelles devient djunub et tant qu'il n'accomplit la grande ablution, il reste djunub.]

2- Il n'y a pas un inconvénient d'accomplir la grande ablution aux toilettes. On entre dans le bain par le pied droit.

3- Selon l'école Chafiite, se laver les membres qu'il faut laver pendant l'ablution dans l'ordre (tartib) est obligatoire quand on accomplit l'ablution. Si une personne djunub suivant l'école Chafiite, entre dans la mer en ayant l'intention de pratiquer la grande ablution, elle peut, dans cet état, accomplir la salat (namaz=prière rituelle); car, pour la grande ablution, le corps est considéré comme un seul membre.

4- Ce n'est pas répréhensible (makrouh) de se tourner vers la quiblé [direction de la Kaaba] pendant l'accomplissement de ghousl si les parties avret sont couvertes.

5- Une personne djunub, peut dormir sans accomplir la grande ablution, à condition de ne pas passer le temps de la salat.

6- Si, dans une nuit, une personne devient deux fois djunub (par exemple, si elle a été ensemble [a eu des relations conjugales] deux fois avec sa femme), voire même dix fois, il est suffisant qu'elle accomplisse, pour toutes, une fois la grande ablution.

7- Si on devient djunub la nuit, et qu'on voit, après s'être réveillé qu'il reste très peu de temps au lever du Soleil (moment [40-45 minutes], durant lequel, il n'est permis d'accomplir aucune salat=namaz), on essaye tout de même pratiquer la grande ablution pour ne pas pécher, fût-ce le temps de la salat se termine. Il ne sera pas convenable, en se disant :"De tout façon, je n'y arriverai pas", d'attendre le lever du soleil.

8- Lorsque les femmes accomplissent la grande ablution, il n'est pas besoin qu'elles purifent, en entrant leur doigt, le devant et les derrières. Ce sont des paroles vaines et absurdes qui ne s'appuient sur aucune source. Il y a déjà de la saleté dans le corps. On lave, non pas les parties qu'on ne voit pas, mais les parties visibles.

9- Si la femme, qui a désiré devenir enceinte par le moyen d'infusion de sperme de son mari dans l'utérus (bébé éprouvette=insémination), si elle le devient de cette manière, elle doit pratiquer la grande ablution. Si le sperme de l'homme, éjaculé suite au frottement du pénis sur la femme à une autre partie que la vulve, entre dans l'utérus, il n'est pas nécessaire que la femme accomplisse le ghousl. Si elle devient enceinte de cette façon, elle pratique le ghousl et rattrape les salats (namaz) qu'elle a pas accomplies depuis ce jour.
 
Back
 
 
 
KEYBOARD  


http://www.myreligionislam.com/detail.asp?Aid=4787
Date of Update
15 Aralýk 2019 Pazar
All the materials on our website have been prepared for the benefit of all people.
Therefore, everybody is allowed to get benefit from them as they wish without submitting a
request for permission on condition that they will be faithful to their original forms.
Set as Homepage   |    Add to Favorites   |   Share Share
Number of Visitors


Hosted by Ihlas Net